Type de projet : Equipements publics
  • MOA : ville de Gennevilliers
  • Budget travaux : 3 100 000 € / SDO: 3200 M2
  • Concours: 2019 non retenu
  • Agence ECA architectes associés
  • Cotraitants : sempevirens paysagistes, evp ingénierie bet structure, innovation fluides bet fluides, point d’orgue acousticien, e.c.r.h. économiste

Centre Equestre de la ville de Gennevilliers

02/01/2020
Centre Equestre de la ville de Gennevilliers | 92230 Gennevilliers
Le centre équestre est positionné entre une espace urbain et le Parc des Sévines, son organisation tire partie de cette situation singulière.

Le nouvel équipement présente sur la rue du Moulin de Cage une façade construite sur rez-de-chaussée plus un étage, légèrement en retrait du trottoir, c’est l’entrée publique. Ce recule permet de placer quelques stationnements et d’organiser une allée de service latérale coté parc.

Le nouveau volume construit forme une protection physique et sonore vis-à-vis des habitations voisines et de la rue. Cependant l’entrée, largement vitrée, offre une transparence vers le centre équestre et ses activités. L’accueil reçoit le public et contrôle l’accès au site. Il est à noter que le site est circonscrit de limites et des clôtures afin de sécuriser les chevaux.

Une fois passé ce filtre que constitue l’accueil, nous nous retrouvons dans un espace libre couvert qui constitue le cœur du nouveau centre équestre : la cour centrale et son rond de longe.

On trouve à gauche le manège chevaux (60 x 20M) coté terrains de foot, et à droite le manège poneys (25 x 15M) coté parc. Pour fermer la cour centrale, les écuries chevaux sont attenantes au grand manège, tandis que les écuries poneys sont accolées au manège poneys.

Les deux écuries sont séparées par une large allée couverte, accessible au public. Ce cheminement mène directement à la carrière située au sud du site, un gradinage y est installé pour une centaine de personnes.

La carrière est agrandie sur son emplacement actuel jusqu’aux dimensions 60 x 40M.

La majeure partie du centre équestre est accessible au public, les cheminements privilégiés sont organisés dans le sens nord-sud, de la rue vers la carrière. Pour ses usagers et le personnel professionnel, le fonctionnement est davantage organisé dans le sens est-ouest, dans la direction des allées des écuries.

En effet les écuries chevaux sont situées dans le prolongement des écuries poneys, l’ensemble débouche vers les paddocks. La partition des boxes est réalisée par des parois coulissantes, un engin type bobcat peut être utilisé pour curer les boxes, l’entretien s’effectue vers l’allée technique.

Une allée technique latérale, réservée aux équitants, permet un accès au hangar à fourrage et à la fumière.

La manutention des bottes de paille et la livraison pour les silos à grain s’effectue dans une zone non accessible au public et sans croisement avec le chevaux. Le hangar à fourrage et la fumière sont placés dans l’angle du site de façon à limiter l’emprise des camions sur les lieux.

L’accès technique coté rue permet l’entrée de véhicules légers type vans et peut servir avantageusement pour quelques stationnements professionnels durant les jours de concours avec un usage éventuel des paddocks en connexion.

L’organisation du projet propose des liaisons courtes et efficaces tout en offrant de la lumière naturelle à tous les espaces couverts.

Les disponibilités foncières étant très réduites, nous privilégions les espaces des écuries et les aires d’évolution des chevaux au rez-de-chaussée. A l’étage sont ainsi disposés le logement de fonction du directeur, le bureau des moniteurs et la salle de réunion au dessus du hall. Coté écuries, sont installés les vestiaires publics et professionnels. Le club-house est placé en balcon du manège poneys avec une terrasse orientée vers le parc. Les circulations en coursives ceinturent la cour centrale et le rond de longe. Ces cheminements proposent au public des situations privilégiées, sur le manège chevaux d’un coté et le manège poneys de l’autre. On accède à l’étage par deux escalier principaux accompagnés chacun d’un monte-personnes.

Nous envisageons l’espace centrale avec ses circulations couvertes comme un lieu convivial, semi-extérieur et tempéré, où les croisements entre les différentes personnes pourrait générer l’identité du nouveau centre équestre.